Étiquettes

, , , , ,

Le planning est le seul outil à disposition du Directeur de Projet qui permette de partager avec tous les acteurs, une vision factuelle de la situation:
– une vision du passé
– une vision du futur

Le planning représente tout d’abord la mémoire de ce qui a été fait; et de ce qui n’a pas été fait.

En effet, le planning enregistre les décisions prises concernant la priorisation de telles ou telles tâches, correspondant à l’évolution des objectifs en cours de projet.
le planning refléte également les décisions prises concernant la mise en oeuvre des solutions relatives à la gestion des risques: solution préventive, solution d’attente, solution curative.
le planning présente aussi, l’intégration des tâches correspondant à la prise en compte des demandes de changement
le planning renferme les tâches qui ont été intégrées pour répondre à l’évolution du périmètre initial.

Sans oublier, les tâches relatives à l’évolution de la solution elle-même. La Solution se comprend sous ses aspects techniques, logiciels, déploiement, TMA, TMT, ….

Se plonger dans le planning pour les activités passées, permet de lister toutes les décisions qui ont été prises, à quelles dates, dans quels comités, par qui…

C’est pour cela que le planning doit être échangé quotidiennement entre les partenaires et faire l’objet d’une revue officielle dans un comité dédié entre le représentant des partenaires et le Client
Les décisions que renferme le planning sont alors opposables à tous

Pour les activités à venir, le planning refléte le travail récurrent d’estimation du reste à faire.
==> Les charges des tâches initiales sont revues à la hausse ou à la baisse selon le travail qui a été réalisé et le degré d’achévement de chacune des tâches
==> les charges de travail des nouvelles tâches (risques, changement, nouvelles priorités) sont estimées et intégrées dans le planning

il est essentiel dans le cadre de l’estimation du reste à faire et de la réactualisation du planning, d’identifier si l’on travail à effectif constant ou si le nombre des ressources utilisables dans le projet va être aligné de façon proportionnelle à l’évolution des charges de travail.
Si l’effectif disponible reste invariant (rareté des expertises requises), la nouvelle planification doit intégrer les choix liés à la priorisation entre certaines échéances et certains livrables
Si l’effectif évolue, le nouveau planning doit intégrer les ressources, et gérer la meilleure affectation de toutes les ressources aux tâches dans le cadre d’un restaffing complet.

Là encore, le planning doit être échangé officiellement, pour que les décisions prises et les nouvelles priorités qui en résultent soient connues, reconnues et partagées par tous les acteurs.

Publicités