Étiquettes

, , ,

L’invasion de l’IRAK en 2003, a été légitimée sur la base de rapports décrivant des armes de destructions massives;
Aucune arme de destruction massive n’a été retrouvé en Irak. Alors, qui a menti? La CIA a plaidé coupable. Les informations collectées n’étaient pas solides, les analyses bâclées et les conclusions fondées sur des hypothèses erronées. Le résultat, affirme un rapport officiel d’enquête publié en 2005, a été «l’une des faillites du renseignement les plus préjudiciables de l’histoire américaine»
En réalité, l’intervention en IRAK n’avait comme véritable finalité que de permettre aux États-Unis de reprendre pied dans un pays stratégique du point de vue énergétique et d’en évincer la Chine et la Russie, qui y avaient développé leurs intérêts
Dans son livre Le Temps des turbulences paru en 2007, Alan Greenspan, qui dirigea la Réserve fédérale de 1987 à 2006, n’a pas hésité à dire tout haut «ce que tout le monde sait: l’un des grands enjeux de la guerre d’Irak était le pétrole».

http://www.lefigaro.fr/international/2013/03/20/01003-20130320ARTFIG00500-guerre-d-irak-comment-tout-a-commence-il-y-a-dix-ans.php

En 2008, l’Express annonçait un chiffre effarant de 1 millions de morts
Nous estimons à présent que le nombre de morts entre mars 2003 et août 2007 est susceptible d’être de l’ordre de 1.033.000« , indique ORB.
La marge d’erreur pour cette étude est de 1,7%, ce qui donne une fourchette de décès entre 946.000 et 1,12 million.
Le taux le plus élevé de décès dans le pays a été enregistré à Bagdad, où plus de 40% des ménages ont perdu un membre de leur famille.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/plus-d-un-million-d-irakiens-tues-depuis-2003_469747.html

Le prix Nobel d’économie Joseph E. Stiglitz et le professeur de finances publiques Linda J. Bilmes se sont associés pour évaluer le coût de la double guerre Irak-Afghanistan lancée par l’administration W. Bush.
Le coût estimé serait de 6.000 Milliards $

http://www.scriptoblog.com/index.php/notes-de-lecture/economie/149-une-guerre-a-3000-milliards-de-dollars-joseph-e-stiglitz-linda-j-bilmes

Publicités