Retournement d’entreprise

ENJEUX: Éviter la fermeture, Réduire les risques (financier, juridique, commercial, réputation, image)

 OBJECTIFS: Arrêter les pertes hémorragiques, Ramener les projets / contrats d’un état critique à un fonctionnement harmonieux, Pousser le développement métier, Aider les clients à mettre en œuvre des technologies innovantes, Rationaliser les process pour atteindre les objectifs métiers.


Société spécialisée dans le domaine Postal – connait des pertes très importantes

Audit: Révèle l’absence d’offre produit, un pipe commercial vide, des coûts de structure très élevés

Action: Repositionnement de l’entreprise sur le marché en fonction des besoins clients
–  Définition d’une offre de service industrielle; on offre moins de services, mais avec plus de valeur ajoutée, sur un secteur particulier;
– Détermination d’une cible clients; cibler les clients dont les besoins ne sont pas  couverts par les offres des acteurs majeurs du marché ou pour lesquels les offres sont inadaptées;
– Création d’une solution complète couvrant les besoins de bout en bout; Signature de partenariats technologiques et embauche d’experts;
Réduction des coûts d’avant-vente (Bid) et des coûts de delivery (déploiement des solutions) par l’industrialisation des approches et des offres;
– Changement d’organisation; mise en place d’une organisation « à plat » basée sur des objectifs de groupe et des objectifs individuels

Résultats : Plusieurs dizaines de millions d’euros de contrats signés en 3 ans, avec les Postes Australienne, Tunisienne, Irlandaise, et d’autres.

La société s’installe sur le podium des entreprises les plus rentables du groupe avec une marge nette de près de 30%


Société spécialisée dans l’informatique (Big Data, CRM, BI) – subit des pertes lourdes depuis 2 ans

Audit: Révèle l’absence d’offre produit, moins de 60% des consultants sont facturés, des coûts de structure très élevés, une organisation inadaptée, un management pléthorique

Actions : Repositionnement de l’entreprise pour s’adapter à la nouvelle donne du marché: Les grands donneurs d’ordre ont externalisé leurs activités IT dans l’est de l’Europe, les SSII Indiennes ont pris pied sur le marché nationale, les activités traditionnelles BI et CRM sont en perte de vitesse.
Nouvelle offre de services; stratégie basée sur la transition numérique avec une orientation sur la gestion des campagnes marketing
– Mise en place d’une organisation basée sur des têtes de pont (commerce et experts) au niveau national assurant le contact direct avec les clients et des back-office de production en Espagne et en Tunisie
– Restructuration des équipes: renouvellement de 25% des consultants, et changement de 80% du management

Résultats: Les actions prises permettent de réduire les coûts de 60% (le TACE progresse de 58 à 84%), d’accroitre la marge de 20%
Après 1 année, les 2 millions de perte sont transformés en une marge nette de +5%


Société de Service et de Conseils (4 milliards euros) – veut doubler sa marge sur 30% de son revenu

Audit : Révèle que chaque pays utilise ses propres process et outils, chaque pays dispose d’une organisation particulière, les centres de production ne sont pas spécialisés

Actions : Définition d’Une organisation mondiale unique,
– un ensemble de process et d’outils standards pour tous les pays ;
– Industrialisation et mondialisation de la gestion des centres de production ;
– Organisation des activités de vente et de production en centre de profits; dissociation des activités de ventes de celles de production.

Résultats: Le break even de l’investissement des 50 millions d’euros est atteint après 18 mois. Le chiffre d’affaires augmente significativement et la marge nette double pour dépasser les 10%


Société de Service et de Conseils (100 millions euros) – affiche une marge brute négative

Audit : Révèle que les deux secteurs principaux sont déficitaires, et montre une absence de synergies

Actions : Fusion des deux entités au sein d’une même organisation, remise à plat de l’offre produit (simplification et développement de nouveaux secteurs), modification des activités commerciales, changement de tout le Management

Résultats: la création d’une structure de support unique transversale réduit les coûts – l’allégement de l’offre produit et le recentrage sur les secteurs rentables génèrent une réduction importante des coûts et contribuent à l’accroissement du chiffre et à l’amélioration de la marge. En 6 mois la marge nette redevient positive, en progression de 28 points.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s